Economie

Par Imed Derouiche : SOS, économie ! Gratuité du Kérosène pour sauver le monde

La Tunisie, petit pays juché entre la méditerranée au Sud de la France, l’Italie et l’Afrique avec ses voisins libyen et algérien, carrefour des civilisations avec 3 000 ans d’histoire romaine et phénicienne, comptoir de commerces avec sa position stratégique traverse une grave crise économique avec ses 800 hôtels fermés et 1 million de chômeurs au-dessus du nombre habituel. Moi-même, expert international en pétrole et en gaz qui sillonne le monde pour prodiguer des conseils est réduit à l’inactivité depuis 3 mois parce que cloué au sol. Mon carnet de facturation est à 0 $. Le 20 avril 2020, le brut WTI est descendu à -37 $ le baril. La semaine dernière, le prix du gaz en Europe approchait Zero $.

Ces chiffres s’expliquent par la baisse de la consommation mondiale, au confinement quasi-planétaire et à l’arrêt du trafic aérien qui a coupé le moteur de tous les avions.

Le kérosène, produit essentiel aux avions est certainement le booster des économies mondiales en berne.  Nous produisons et consommons 1 million de tonnes par jour pour permettre à tous les avions de voler. Le prix actuel du kérosène est d’environ 250 $ la tonne. 250 millions de dollars sont consommés chaque jour. Si nous remplissons tous les réservoirs mondiaux dans les milliers d’aéroports dans le monde, selon un mécanisme convenu, comme l’ensemble des 8 milliards de subventions mondiales à l’économie mondiale, nous autoriserons tous les avions à voler, avec 50% moins d’opex, car le kérosène représente environ 30 à 50%. Des coûts opérationnels des compagnies aériennes.

Le Kérosène Gratuit, permettra également des vols avec 50% de passagers ; L ‘«aéro-distanciation» est soutenue par le mouvement de l’air dans la cabine qui est techniquement de haut en bas. Pas de droite! Pas de gauche! Pas d’avance! Pas de recul! Nous sommes en sécurité dans les airs, voir schéma ci-dessous :

Source FAA sur la circulation de l’air en Cabine

Tout est lié au transport aérien : industrie, tourisme, commerce de produits frais, produits pharmaceutiques, industries des spectacles … Est-ce théorique ? Pouvons-nous l’appliquer pratiquement sur le terrain ? Sans aucun doute. Nous avons besoin de l’engagement de chaque acteur. Dans les économies ouvertes, comme aux États-Unis et en Europe où les raffineries appartiennent à de grandes entreprises, nous pouvons compenser leur contribution gratuite de kérosène de leur pool fiscal. Pour les raffineries exploitées par les gouvernements, comme la plupart des pays de la région MENA, il s’agit d’une simple décision des gouvernements, d’alimenter tous leurs aéroports par leur propre production de kérosène, qui représente près de 8% de leurs produits raffinés totaux. C’est pendant une courte période, quelques mois, jusqu’à ce que des vaccins ou des comprimés tuent le virus. Il y a toujours une première fois comme on dit … Quelqu’un doit commencer, les autres vont suivre. M. Trump, Mme la Banque mondiale, Mme La Garde, M. Xi Jinping, M. Abe “Notre ami Emanuel”, Remplissez les réservoirs dans les aéroports d’une manière ou d’une autre, l’économie mondiale volera !

Pierre angulaire de toutes les économies, avec ses dimensions de mobilité des personnes et des marchandises, le transport aérien est le catalyseur pour sauver et préserver toutes les activités annexes et associées. Se doter d’un Fonds Mondial de 100 milliards de Dollars sur une année maximum ou jusqu’à la découverte du vaccin ou d’un médicament anti-Covid 19 pour subventionner la gratuité du kérosène sortira toutes les économies du monde de leur état végétatif et conjuguera les efforts des 7 puissances du monde pour une sortie de crise unifiée, concertée, salutaire et surtout beaucoup moins coûteuse que si les puissances du monde avançaient en ordre dispersé pour soutenir individuellement leurs économies.

Ainsi et d’après le rapport du centre de réflexion Bruegel, la France a par exemple mobilisé 622 milliards d’Euros, soit plus du ¼ de son PIB national au cours de la dernière année pour son plan de sauvetage avec 57 milliards d’aides directes (chômage, santé et actions solidaires) 288 milliards de report de charges et de remboursement et enfin 388 milliards en garanties de prêts bancaires.

Les autres plans de sauvetage italien et britannique représentent par exemple 21 % du PIB des pays respectifs alors que pour l’Espagne, le taux avoisine les 12% et l’Allemagne avec 2 000 milliards mobilisés est à 60 % de son PIB. Les premières marches de ce podium des plans de sauvetage reviennent au Japon qui a consacré 1,1 trillions de Dollars et les Etats Unis avec 3 trillions mobilisés pour soutenir leurs économies.

Cette matrice participative pourrait se dupliquer à l’échelle MENA dont tous les pays prendraient en charge les consommations de kérosène de toutes les compagnies aériennes qui atterriraient sur leurs tarmacs. A raison de 3 Tonnes de kérosène par heure de vol d’un Airbus A 320, la production des pays MENA estimée à 100 000 tonnes de kérosène par jour, permettrait de garantir 30 000 heures de vols pour les compagnies aériennes opérant sur la région MENA et assurer ainsi à toute la région une embellie économique et à Dubaï d’accueillir son Word Expo courant 2021.

La Tunisie, destination touristique par excellence, doit s’inspirer de cette matrice subventionnelle et offrir ainsi la gratuité du kérosène à toutes les compagnies aériennes atterrissant dans ses aéroports pour re-dynamiser tous ses secteurs d’activité,  maintenir les emplois et minimiser les conséquences du Covid-19 au moindre coût. A raison de 250 dollars la tonne de kérosène y compris les frais, le coût annuel serait de 62 Millions de Dollars pour 250 000 tonnes de kérosène par an soit à peine 2 % du PIB et de presque le budget marketing et promotionnel du ministère du Tourisme.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut