PDP: La Haute Instance est “dans une réelle impasse”

“La Haute Instance pour la réalisation des objectifs de la Révolution se trouve dans une réelle impasse qui inquiète et préoccupe”, a affirmé Issam Chebbi, Secrétaire général adjoint du Parti démocrate progressiste (PDP).

Membre de la Haute Instance, M. Issam Chebbi a indiqué, que  “l’adoption du projet du décret-loi portant organisation des partis politiques, sans qu’il ne soit soumis au vote, porte un coup dur au principe consensuel”.

La Haute Instance a adopté, jeudi matin, le projet de décret-loi relatif à l’organisation des partis sans tenir compte des propositions du PDP qui n’a pas assisté à la séance.

Il a précisé, toutefois, que son parti ne s’est pas retiré de la Haute Instance mais a quitté la séance de jeudi afin de ne pas “cautionner, selon ses dires, les efforts visant à l’affaiblir”, appelant le Président de la Haute instance et nombre de ses membres à sauver l’Instance avant qu’il ne soit trop tard.

Le Secrétaire général adjoint du PDP a précisé que le Parti considère encore l’Instance, “en dépit de sa faiblesse – seulement 60 membres sur un total de 150 assistent à ses travaux- comme étant l’un des instruments de la transition démocratique”, insistant sur son attachement au principe de dialogue au sein de l’Instance sur toutes les questions qui seront inscrites à l’ordre du jour de ses travaux, à l’instar des projets de décrets-lois organisant l’activité des associations ou relatifs à la liberté de la presse et au secteur de l’audiovisuel.

Le PDP s’était retiré, le 20 juillet dernier, d’une séance de l’Instance en signe de protestation contre le refus de l’Instance d’introduire sa proposition sur le financement des partis par les personnes morales dans le projet de décret-loi organisant les partis politiques.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut