Portrait de Noureddine Bhiri, ministre de la Justice

Noureddine Bhiri, ministre de la Justice dans le nouveau Gouvernement, est né le 10 juillet 1958 à Jebeniana dans le Gouvernorat de Sfax.

Il est titulaire d’une maîtrise en droit de la Faculté de Droit et des sciences politiques et économiques de Tunis (Spécialité droit privé).

Avocat à la Cour de Cassation, Bhiri a rejoint le mouvement «Ennahdha» en 1977 où il a occupé plusieurs postes de responsabilité, dont la direction du mouvement à l’Université.

Il est membre du bureau politique du mouvement et de son bureau exécutif et au conseil de la Choura depuis 1981 avant d’être responsable de sa section politique.

Emprisonné de février à septembre 1987, Bhiri a adhéré à l’action associative où il était membre du bureau exécutif du centre de Tunis pour l’indépendance de la justice, membre de la coordination nationale pour le soutien de la révolution syrienne.

Il était coordinateur du comité des avocats devant le tribunal militaire en 1992.

Le nouveau ministre de la Justice est également membre fondateur de l’organisation nationale de lutte contre la normalisation avec le l’Etat sioniste et du comité national de soutien de l’Irak.

Il est militant dans plusieurs associations de droits de l’Homme.

Bhiri est marié et père de quatre enfants.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com