Monde

Pour la première fois depuis 2011, la justice veut lever le voile sur le rôle des frères musulmans dans les révoltes du « printemps arabe » 

La justice égyptienne semble insister pour dévoiler la vérité sur le rôle joué par les frères musulmans dans ce qu’il avait été convenu d’appeler le « printemps arabe ».

En effet, pour la première fois depuis les événements du 25 janvier 2011, l’ex président égyptien Mohamed Hosni Moubarak sera confronté à son « successeur » islamiste, Mohamed Morsi et entendu par la justice dans l’affaire de l’invasion des prisons égyptiennes, au moment de la soi-disant révolution du 25 janvier 2011. Il sera interrogé sur le rôle joué par la branche égyptienne des frères musulmans qui ont fortement contribué à la déstabilisation du pays et attaqué les prison pour faire évader leurs partisans emprisonnés à l’époque.

La justice veut aussi tirer au clair le rôle joué par les combattants du Hamas pour aider les frères musulmans, puisqu’il semble, désormais, avéré que de nombreux militants du Hamas sont entrés en territoire égyptien, à travers des tunnels sous les frontières Est du pays et contribué à semer le trouble dans le pays en proie aux émeutes.

Commentaires

Haut