Politique

Pour une couverture médiatique équitable des élections, pourquoi former des avocats à Strasbourg?

La commission européenne pour la démocratie par le droit, ou commission de Venise, organise une session de formation d’experts tunisiens, du 6 au 9 septembre à Strasbourg, “pour une couverture médiatique équitable de la campagne électorale en Tunisie”.

La délégation qui bénéficiera de cette formation sera composée d’avocats, d’enseignants en journalisme et en sciences politiques et de représentants d’organisations non-gouvernementales. Ces experts se chargeront, à leur tour, de la formation des journalistes tunisiens aux normes internationales en vue de la réalisation de reportages équitables sur les élections. Les médias tunisiens font face actuellement à une situation inédite où plus de 100 partis politiques sont en lice pour les élections à la Constituante.

Le séminaire abordera notamment la question de l’équité dans la couverture de la campagne électorale ainsi que les techniques de surveillance des médias.

Une formation vraiment intrigante: Pourquoi une telle formation sera-t-elle adressée à des avocats, à des enseignants en sciences politiques et à des représentants d’organisations et non pas à des journalistes. Pire encore, comment la formation des enseignants en journalisme pourra booster la couverture médiatique de la future campagne électorale en Tunisie ??? A travers la refonte de la formation des nouveaux étudiants en journalisme? Peut être à long terme lors des élections 2022, cette formation atteindra ces objectifs alors !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut