Societe

Pourquoi vérifier les accusations contre les agents de sécurité ?

Le comité syndical provisoire de la direction générale de la sécurité du chef de l’Etat et des personnalités officielles a dénoncé, hier, les accusations adressées contre les agents de sécurité  en général et ceux de la garde présidentielle, en particulier.
Le syndicat provisoire affirme, dans un communiqué, que les informations diffusées par certains médias sont “une dénaturation délibérée de l’image des agents de sécurité”, appelant les médias à vérifier les informations avant leur diffusion.
Le comité syndical exprime sa solidarité avec l’ensemble des unités de la sécurité intérieure et son refus “des accusations et des arrestations” dont ils font l’objet,  appelant à dévoiler l’identité “des snipers” et des parties dont ils relèvent.
Cette structure, qui défend les intérêts matériels et sociaux de ses affiliés, revendique, dans son communiqué, le maintien de la Direction générale de la Sécurité du chef de l’Etat et des personnalités officielles en tant que “direction générale indépendante relevant directement du ministre de l’Intérieur”, à l’instar de la Direction générale de la Garde nationale et de l’Office national de la protection civile.

Source : La Presse

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com