Prochainement: Campagne pour la collecte de dons au profit du Fonds Citoyen 111

Une campagne sera lancée dans les prochains jours pour encourager les citoyens à contribuer au financement du Fonds Citoyen 111. Ce mécanisme non gouvernemental né après la révolution a été créé, en mars dernier, en concrétisation de la volonté de plusieurs parties tunisiennes et étrangères de soutenir la Tunisie en cette phase de transition et d’aider les plus démunis d’une manière transparente.

D’ores et déjà, il s’est engagé à moderniser une vingtaine d’écoles primaires dans le cadre de l’opération « Madrassati » parrainée par l’association « Trait d’union Tunisie».

Le Fonds citoyen supervisé par des organisations de la société civile est destiné à la collecte de dons provenant de personnes physiques ou morales pour le financement de projets de développement dans les régions ainsi que pour fournir des aides sociales, directement ou par le biais d’associations.

Les ressources financières sont placées dans un compte courant à la Banque centrale de Tunisie (BCT) au nom du « Fonds citoyen 111 » et dont la gestion est à la charge d’une commission composée de cinq membres non rémunérés : un représentant de l’Etat et quatre membres indépendants.

Le Fonds n’appartient à aucune institution ni autorité administrative. Il est, ainsi, juridiquement indépendant.

Chaque personne peut verser un don financier au profit du fonds par virement bancaire ou postal, ainsi que par chèque ou en espèce dans les guichets du siège central de la BCT et ses agences.

Les comptes financiers du fonds sont soumis à un audit externe. Une information régulière sur ses projets, ses recettes et ses dépenses sera publiée sur son site web : « www.fondscitoyen.org.tn ».

S’agissant des interventions du fonds, dont l’activité a démarré depuis deux mois, celles-ci ont ciblé les secteurs de l’éducation et de la santé, surtout dans les zones de l’intérieur où le comité de gestion du fonds s’est engagé à moderniser 19 écoles primaires à Kasserine, Le Kef, Gafsa, Kébili et Siliana, et ce dans le cadre du projet « mon école ».

Ces écoles seront dotées d’un système photovoltaïque d’électrification et de nouveaux équipements scolaires (chaises, tables et tableaux) pour un coût global de 378 mille dinars.

Le fonds compte, par ailleurs, renforcer les équipements de plusieurs centres de santé de base, apporter son soutien aux zones démunies et contribuer à la réduction des disparités.

Le programme cible, dans une première phase, 748 centres de santé de base répartis dans les gouvernorats de Kasserine, Sidi Bouzid, Gafsa, Kébili, Tataouine, Jendouba, Le Kef, Siliana et Kairouan, pour une enveloppe totale de 600 mille dinars.

Ce programme devrait être généralisé à toutes les régions en fonction des moyens disponibles.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com