Produits de consommation: La demande excessive pourrait mener à une hausse des prix

Habib Dimassi, directeur général du commerce intérieur au ministère du Commerce et du Tourisme, a indiqué que la demande excessive sur les produits de consommation au cours de ces derniers jours du mois de Ramadan, pourrait mener à une hausse, de 10 % à 15%, des prix de certains produits.

Le responsable a affirmé que cette demande excessive est expliquée par la tendance des familles tunisiennes à assurer leurs besoins en produits de consommation durant la période de la fête de l’Aïd El Fitr où l’ensemble des marchés (de gros et de détails) sont fermés.

Il s’agit également de la tendance de plusieurs restaurants à s’approvisionner en fruits, légumes et viandes rouges et blanches, en prévision du retour à la normale de leurs activités après l’Aïd.

Pour faire face à cette pression, M. Dimassi a indiqué que le marché de Gros de Bir El Kasaa a été approvisionné en quantités additionnelles de pommes de terre (93 tonnes).

Le Groupement interprofessionnel des légumes a entamé, de son côté, l’approvisionnement des marchés en ce produit, a-t-il fait remarquer, relevant en ce qui concerne les stocks restants d’œufs estimés à 11 millions, qu’ils seront écoulés sur le marché au cours de cette période.

Évoquant les indicateurs enregistrés au cours du mois de Ramadan, le responsable de l’observatoire a fait remarquer que la moyenne des prix a enregistré une augmentation d’environ 15 % par rapport à Ramadan-2010. L’augmentation des prix a concernée essentiellement les légumes, a-t-il précisé.

Cette tendance haussière est expliquée, selon le directeur du commerce intérieur, aux exportations (organisées et déloyales) des produits de consommation vers le marché libyen et aux flux de libyens accueillis par la Tunisie (700 000).

Malgré cette conjoncture exceptionnelle, le responsable estime que le rythme d’approvisionnement a été maintenu au mois de Ramadan et peu de réclamations ont été enregistrées hormis celles du début du mois concernant des pénuries au niveau de certains produits tels que le sucre, l’eau minérale et le lait.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com