Politique

PSL : appel aux jeunes à ne pas obéir aux incitations à la violence

Le Bureau politique du Parti social libéral (PSL), réuni, samedi dernier, à Tunis, sous la présidence de M. Hosni Lahmar, Secrétaire général du Parti, s’est penché sur la répartition des tâches et des responsabilités entre les membres élus, lors du Congrès du 1er mai 2011.

Selon une déclaration rendue publique, lundi, le bureau politique du Parti a examiné les moyens de renforcer le rôle des fédérations et de mobiliser les militants en prévision des prochaines échéances politiques. Cette réunion a, également, offert l’occasion d’élaborer le programme d’action prévu par le Parti dans les régions.

Le Parti se dit préoccupé face à la situation sécuritaire dans le pays, à la lumière de la poursuite des actes de violence et de vandalisme, faisant remarquer que le relance de l’économie nationale est tributaire de la mise en place d’un climat de stabilité et de sécurité qui, estime-t-il, commande la contribution de tous les tunisiens.

Le PSL souligne la nécessité pour toutes les forces vives de faire preuve de vigilance et de lutter contre tous ceux qui s’avisent d’aggraver la situation et d’enfreindre la Loi, appelant, à ce propos, le peuple tunisien et en particulier les jeunes à maintenir le calme, à entreprendre des initiatives porteuses au lieu de s’entraîner dans des mouvements revendicateurs et à ne pas obéir aux incitations à la violence.

Il met l’accent, également, sur l’impératif de resserrer les liens de rapprochement entre les différentes parties nationales en prévision d’une réconciliation nationale, appelant, aussi, à juger, au plus vite possible, les symboles de la corruption politique et financière.

La réunion du bureau politique du PSL s’est penchée, également, sur la situation des émigrés tunisiens dans les pays du nord de la méditerranée ainsi que sur les moyens de garantir leurs droits et leur dignité, de promouvoir leurs conditions sociales et de régulariser leur situation juridique.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut