Societe

Quand un Iftar collectif réunit musulmans, juifs et chrétiens

C’est l’histoire d’un imam, d’un archevêque et d’un rabbin qui s’assoient ensemble pour manger. Cela pourrait ressembler à une blague, mais non, ce n’est pas le cas.

Mercredi 30 mai, les représentants des trois religions monothéistes ont été invités à partager un dîner de rupture de jeûne (Iftar), organisé par le ministère chargé des Relations avec les instances constitutionnelles, avec la société civile et des Droits de l’Homme, en présence du ministre Mehdi Ben Gharbia.

Placée sous le thème de la coexistence pacifique entre les religions en Tunisie et la lutte contre la pensée extrémiste, la rencontre a réuni plusieurs personnalités dont le mufti de la République Cheikh Othman Battikh, le premier Imam prédicateur de la mosquée Zitouna, Cheikh Hicham Ben Mahmoud, le grand rabbin de Tunis, Haim Bittan, l’Archevêque de Tunis, monseigneur Ilario Antoniazzi et le pasteur de l’église évangélique de Tunis, le père Benoit Mougel.

« Notre pays est et demeurera une terre de coexistence pacifique entre les religions grâce à l’unité de tous les Tunisiens et leur attachement aux valeurs de tolérance, de dialogue et de l’acceptation de l’autre », a déclaré Mehdi Ben Gharbi au cours d’une allocution.

« La guerre contre le terrorisme et l’extrémisme est un combat d’idées qui a mis en valeur le rôle des religions monothéistes dans la diffusion des valeurs de la liberté, de la modernité et des Droits de l’Homme », a-t-il ajouté devant l’assistance.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut