Politique

Des dizaines de blessés à la Kasbah quelques heures après le remaniement

Des témoins des derniers événements à la Kasbah ont dénoncé l’intervention brutale des forces de l'ordre après le retrait complet de l’armée tunisienne. Toute la zone où campaient les manifestants de la caravane de la liberté a été envahie par les bombes lacrymogènes. Ils confirment que des personnes âgées et des grévistes de la faim ont été bloqués et sauvagement attaqués par les chiens libérés par la police. L’accrochement était vraiment atroce et imprévu surtout après l’annonce de la nouvelle composition du gouvernement transitoire qui a plu à la majorité des partis politiques d’opposition ainsi qu'au grand nombre du peuple tunisien. Les manifestants campant devant le palais du gouvernement réclament encore un garantie pour ne pas voir avorter la révolution tunisienne et insistent sur leurs revendications pour que de meilleures conditions de vie soient réalisées dans les plus proches délais. Certains d'entre eux pensent que le gouvernement actuel intègre encore des éléments appartenant à l’ancien régime de Ben Ali, à l'instar du Premier ministre Mohamed Ghannouchi et d'autres secrétaires d'Etat, et ils exigent leur retrait immédiat.

Ces derniers affrontements mettent en question la sincérité du gouvernement. Le ministre du Développement régional et local au sein du gouvernement d'union nationale, Ahmed Najib Chebi, a annoncé que les manifestants ont bloqué les entrées dans les établissements gouvernementaux et les magasins de la ville arabe.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut