Remue ménage à Alger après le retour de Bouteflika

A peine rentré en Algérie, le président Bouteflika a pris une cascade de décisions, en l’espace de quelques heures. Il a créé un remue ménage monstre, qui a cloué la rue et laissé les observateurs en attente.

Il a d’abord annoncé le report des élections, pour après les travaux d’une commission nationale qui préparerait de profondes réformes dans le système politique du pays.

Après cette annonce, Bouteflika a assuré qu’il ne se présentera aux élections qui ont été reportées.

Ensuite, il a accepté la démission de son premier ministre Ouyahya et nommé à sa place, le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui qu’il a chargé de constituer un gouvernement de compétences.

Par ailleurs, Bouteflika a dissout l’Instance nationale de contrôle des élections et limogé son président Abdelwaheb Derbel, ainsi que ses membres.

A noter que dès son arrivée à Alger et avant de faire toutes ces annonces, Bouteflika s’est longuement entretenu le chef d’Etat major des armées, Ahmed Kaïed Salah.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com