Reportage-photos: La situation à « Bardo 1» après une nuit d’épouvante

Après les incidents survenus la nuit de jeudi à vendredi 2 décembre 2011, sur les lieux du sit-in du “Bardo1”, le correspondant de TunisieNumerique a recueilli les témoignages des sit-ineurs.

Selon les faits relatés par les protestataires, vers minuit, près de 40 personnes les ont attaqué par des jets de pierres: « Ils ont commencé par attaquer  l’autre partie du sit-in où se trouvent les partis de l’opposition, ils ont arraché  leurs tentes et ont jeté des pierres sur les sit-ineurs, puis ils se sont pris à nous, nous leur avions expliqué que nous sommes venus du  bassin minier et que les autres ont des revendications politiques alors que nous militons pour le travail, ils nous ont laissé  » témoigne un sit-ineur.

Il a ajouté:« Ils ont dit qu’ils avaient des problèmes avec les partis pas avec nous, certains étaient ivres et les agents de l’ordre n’ont pas intervenu, ils ont demeuré passifs ».

Les partis dégagés de leurs tentes ont pointé du doigt les membres du parti Ennahdha :« Ce sont eux qui ne veulent pas de ce sit-in » ont-ils clamé.

Des jeunes du Bardo ( Cité Fatouma et Awled Somrane) ont confirmé à notre correspondant avoir attaqué les sit-ineurs hier soir: « Nous ne voulons plus de ces sit-ins qui déforment et polluent le paysage urbain de notre ville et qui bloquent la circulation, en outre, ils y a parmi ces si-ineurs des gens qui ont apporté des boissons alcooliques ».

Hssan Oueslati, Coordinateur Afek Tounes

Zied Bouguerra, PCOT

Hichem Mabrouki, Bassin minier

Des jeunes du Bardo

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut