Societe

Retour sur la grande polémique créée à propos de la pièce théâtrale « Fausse Couche », le TNT réagit

fausse-couche

« Fausse couche », pièce de théâtre de Néjib Khalfallah créée par le TNT (Théâtre National Tunisien) a été sujette à une énorme polémique à cause de son titre en arabe (Alhakom Atakathor) tiré d’un verset coranique.

En effet, le 16 février 2017, la direction du théâtre national et à sa tête Fadhel Jaibi a reçu une mise en garde de la part du Conseil syndical national des imams et cadres des mosquées affilié à l’Organisation tunisienne du travail l’appelant à retirer l’affiche de la pièce chorégraphique immédiatement en précisant que « le coran est une ligne rouge » et que le choix du tire représente une atteinte au sacré.

fadhel jaibi

Par la suite, la direction a retiré le titre en arabe ne gardant que celui en français « fausse couche ». Toutefois, dans un communiqué, le TNT a expliqué sa position claire vis-à-vis la polémique en ces termes : «œuvre artistique n’a visé d’une aucune manière la question religieuse, ni au niveau du mot ni au celui du jeu d’acteurs » en ajoutant qu’il s’agit d’ « une tentative odieuse et planifiée pour faire échouer un projet artistique moderne et progressiste allant à l’encontre d’une pensée réactionnaire qui se cache sous couvert du religieux et du sacré ».

De son côté, le directeur du Théâtre National Fadhel Jaibi a assuré «son entière disposition à lutter avec tous les moyens contre toute forme d’intimidation » tout en appelant la société civile, les artistes, la LTHD (Ligue tunisienne des droits de l’Homme) à être solidaire contre toute « campagne qui vise à faire la mainmise sur la scène culturelle en général ».

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut