Vidéo: Samir Rabhi: Le mouvement Ennahdha accepte de revenir à la Haute Instance

Selon Samir Rabhi, le porte parole de la Haute Instance,  Iyadh Ben Achour s’est entretenu hier avec des responsables du parti Ennahdha à savoir Hamadi Jbeli, Zied Touletli et Ali Aloui, et il a ajouté que le désaccord actuel avec le mouvement concerne la méthode de résolution des mésententes au sein de l’instance qui consiste à parvenir à un consensus entre ses membres et non pas le recours aux votes.

Cette démarche s’inscrit dans le contexte d’une proposition contenant 4 points : l’organisation du calendrier du travail de la Haute Instance le 23 Octobre, le jour des élections de l’Assemblée constituante, élargir le bureau de l’Instance ainsi que renforcer et réviser sa composition.

Rabhi  a dit que la rencontre entre Ben Achour et les responsables d’Ennahdha,  était positive, et que le mouvement compte revenir au sein de l’Instance mais sans indiquer la date  ou ses demandes. « Ennahdha s’est plaint de son traitement au sein de  la Haute Instance ou de l’Instance Indépendante des élections » a ajouté Samir Rabhi.

Quant au parti « Congrès pour la république », le porte-parole a affirmé que la Haute Instance ignore ses revendications ignore aussi  la cause de son retrait inattendu de la Haute Instance.

D’autre part, le porte-parole a annoncé que la Haute Instance compte créer une commission de coordination avec l’Instance Indépendante des élections afin d’établir une communication entre les deux institutions jusqu’à la réalisation des élections le 23 Octobre prochain.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut