Société

Séquestration d’un corps contre le règlement de la facture dans une clinique à Bizerte : Précisions du directeur

Séquestration d’un corps contre le règlement de la facture dans une clinique à Bizerte : Précisions du directeur

Suite aux informations selon lesquelles une clinique à Bizerte aurait séquestré la dépouille d’un homme décédé des suites de coronavirus, jusqu’au règlement de la facture de 72 mille dinars, le directeur de l’établissement, Mohamed Gabsi est intervenu, ce jeudi 12 novembre 2020, pour donner des éclaircissements.

Intervenant sur les ondes de Shems FM, le directeur a assuré que “la clinique n’a jamais gardé le corps du défunt contre le paiement de la facture.”
“La clinique a été à la hauteur de ses engagements déontologiques, humains et professionnels.” a-t-il ajouté.

S’exprimant à la même source, le responsable a assuré que  “la clinique possède tous les justificatifs”,  indiquant que “le ministère de la Santé a envoyé des inspecteurs pour vérifier la situation.”

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut