Sfax: Premier Salon des inventions et de la recherche scientifique

Le premier Salon des inventions et de la recherche scientifique a démarré, samedi, Place Marburg, à Sfax, et se poursuivra jusqu’à dimanche.

Ce salon est organisé à l’initiative de l’Association arabo-africaine de Recherches scientifiques (AAARS), récemment créée, à Sfax, avec pour objectifs de promouvoir et d’appuyer les inventeurs et les innovateurs.

Onze inventeurs de diverses régions de la République prennent part à cette manifestation à portée scientifique, placée sous le signe: “la recherche scientifique au service de l’humanité”.

Le salon dont le coup d’envoi a été donné par le gouverneur et le maire de Sfax a été caractérisé par une importante affluence de gens de diverses tranches d’âge et catégories socioprofessionnelles.

Il présente au public une série d’inventions se rapportant à divers domaines tels que les télécommunications, le travail de l’or, la verrerie, le forage des puits, les produits médicaux, l’économie d’énergie, les sciences humaines et autres.

“L’objectif est de faire connaître les activités de la jeune association auprès du grand public et de participer à l’instauration de traditions qui placent l’innovation et l’invention au coeur de la réflexion sur la relance économique et le partenariat international”, a déclaré à l’agence Tap, M. Rached Masmoudi, président de l’AAARS, lui-même jeune inventeur, à son actif une série d’inventions et de récompenses nationales et internationales.

La manifestation sera clôturée, dimanche, par la remise des prix aux lauréats, lesquels prix commémoreront les noms de martyrs de la révolution du 14 janvier 2011 originaires de la région de Sfax, tels que Slim Hadhri, Omar Haddad et Hatem Ben Tahar.

Un inventeur belge, Tony Cavaleri, est venu apporter son soutien à cette initiative et proposer un partenariat autour de son projet innovateur présenté dans le salon, à savoir la diffusion de livres destinés aux enfants et pouvant être lus par des personnes mal ou non voyantes (aveugles), au même titre que des personnes voyantes.

D’ores et déjà, un projet de partenariat sera développé dans ce sens avec l’Union des aveugles de Sfax, à l’occasion de la prochaine édition du salon du livre pour enfants qu’abritera Sfax vers le mois de mars prochain.

Intitulés “Les contes CAVA”, les livres proposés par l’inventeur belge contiennent à la fois des textes et des illustrations sur lesquelles on trouve des caractères en braille sous forme de billes en polymère transparent.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut