Societe

Sfax: l’Union de la Femme se transforme en champ de bataille !

Les employées de la section régionale de l’Union nationale de la femme tunisienne (UNFT) à Sfax poursuivent leur grève pour exiger le départ de la déléguée régionale de l’organisation féminine.

Dans un communiqué publié lundi, les membres de l’UNFT dénoncent les actes de violence et d’agression dont elles ont été victimes, lors d’un mouvement de protestation pacifique organisé devant le siège de la section, le 28 mai 2011. Des actes qu’elles imputent à « des éléments féminins étrangers à l’organisation ». Il s’agit selon elles, de personnes démunies utilisées par la section qui les soutient financièrement, pour semer le trouble et empêcher les employées de regagner leur poste de travail, ajoute le communiqué.

Le document précise que la décision du tribunal de première instance de Tunis, en date du 8 avril 2011, relative à la désignation d’un administrateur judiciaire pour gérer les activités de l’UNFT, annule, systématiquement, la légitimité des structures régionales et locales de l’organisation.

Les protestataires réaffirment, dans ce communiqué, l’attachement à assainir le climat de travail au sein de la section régionale de l’UNFT de Sfax, ce qui implique, impérativement, la rupture avec les symboles de l’ancien régime.

Source: TAP

Commentaires

Haut