Sidi Bouzid: Levée du sit-in à Menzel Bouzayane

Le sit-in, mené depuis dimanche 1er Janvier 2012, par des jeunes de Menzel Bouzayane dans le gouvernorat de Sidi Bouzid, a été levé, lundi après midi, après des négociations effectuées avec Abdelkarim Harouni, ministre du Transport, qui s’est rendu à la région.

Les sit-inneurs ont installé, dimanche après-midi, des tentes au niveau de la gare de la région, bloquant ainsi le passage des trains de transport du phosphate venant du bassin minier et se dirigeant vers Sfax.

Le ministre du Transport a annoncé l’organisation, au cours de la prochaine période, de concours nationaux au sein de la Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT) et la Compagnie de phosphate de Gafsa (CPG), et ce, sur la base de critères équitables devant permettre de recruter un plus grand nombre de demandeurs d’emplois.

Lors des négociations, entamées lundi en début d’après midi, M. Harouni a appelé les jeunes protestataires «à faire preuve de patience dans la mesure où il n’existe pas de solutions fin prêtes et à accorder un délai de 1 mois au Gouvernement pour examiner la situation et y remédier»

Les sit-inneurs réclament l’amélioration de leur situation socio-économique, la facilitation de l’accès aux sources de financement et l’emploi des diplômés du supérieur dont le nombre dépasse 1400 dans la région.

Ils revendiquent également l’accélération du dédommagement des martyrs et blessés de la révolution ainsi que des personnes dont les biens ont été détériorés pendant les événements du 14 janvier.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut