A la une

Signature d’un accord tuniso-européen d’évaluation de la conformité et l’acceptation des produits industriels

Signature d’un accord tuniso-européen d’évaluation de la conformité et l’acceptation des produits industriels

La Tunisie et l’Union Européenne ont signé, , vendredi 9 mars à Tunis, un accord d’évaluation de la conformité et l’acceptation des produits industriels (ACAA) destiné à accroître la qualité des produits industriels et de développer les exportations des produits tunisiens sur les marchés internationaux, notamment européens.

Cet accord a été paraphé par Mohamed Lamine Chakhari, ministre de l’Industrie et du Commerce et Antonio TajaniI, Vice-président de la Commission Européenne (CE).

Dans une intervention, à cette occasion, le ministre tunisien a souligné que cet accord, qui constitue la première phase de l’accord intégral de reconnaissance réciproque dans ce domaine, traduit un appui significatif de l’UE pour l’économie tunisienne. Il permettra aux entreprises tunisiennes de bénéficier, selon le ministre, d’avantages en cette conjoncture en favorisant notamment l’exportation des produits tunisiens dans des secteurs-clés pour l’économie du pays.

Antonio Tajani a, de son côté,  indiqué que sa visite en Tunisie, la signature de cet accord  et les discussions menées avec les responsables économiques tunisiens confirment le soutien économique de l’UE pour la transition démocratique dans ce pays.

Il a mis l’accent sur l’attachement de l’UE à la concrétisation de son appui à l’économie tunisienne par la mise la mise en place de nouveaux mécanismes en faveur du développement des PME et des relations de partenariat entre les entreprises européennes et tunisiennes.

M. Philippe de Fontaine VIVE, vice-Président de la BEI, présent lors de cette cérémonie, a souligné que l’institution financière européenne apportera son soutien à la Tunisie à trois niveaux.

Il s’agit de la promotion des standards de qualité en Tunisie et de la valorisation des ressources naturelles du pays à travers une coopération énergétique accrue avec l’Entreprise Tunisienne d’Activités Pétrolières (ETAP) et la STEG, outre la facilitation de la réalisation de l’interconnexion électrique avec l’Italie.

Le ministre de l’Industrie a eu auparavant une séance de travail avec Adrianus Koetsenruijter, ambassadeur de l’UE à Tunis, rappelle-t-on.

Cette rencontre a porté sur trois volets de coopération industrielle, à savoir, la facilitation des échanges industriels à travers la promotion du cadre réglementaire et normatif en Tunisie, le renforcement de l’environnement industriel et la mise en œuvre de nouveaux mécanismes pour la mise à niveau des services annexes de l’entreprise et l’appui à la relance économie et la promotion de l’industrie tunisienne à l’extérieur.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut