Monde

Sommet de Singapour : Kim Jong-un accepte la « dénucléarisation complète »

Après de nombreuses péripéties, Kim Jong-un et Donald Trump se sont finalement rencontrés à Singapour ce 12 juin pour une premier rendez-vous historique. En effet, depuis l’armistice de 1953, aucun président américain en exercice ne s’était jamais entretenu avec un dirigeant Nord-coréen.

Ainsi, c’est dans une atmosphère cordiale et détendue que Donald Trump et Kim Jong-un ont signé un document mentionnant leurs engagements respectifs en terme de dénucléarisation et de garanties de sécurité.

Selon l’agence coréenne Yonhap News et le Courrier international, les deux dirigeants se sont mis d’accord sur quatre points principaux :

– l’établissement d’un nouveau mode de relations entre les États-Unis et la Corée du Nord, en accord avec le désir des deux peuples ;

– l’engagement à des efforts conjoints des deux pays pour établir un système de maintien de la paix durable dans la péninsule ;

– la confirmation de la déclaration de Panmunjom du 27 avril [entre les deux Corées] par laquelle la Corée du Nord a dit qu’elle s’efforcerait de parvenir à la dénucléarisation complète de la péninsule ;

– enfin, les États-Unis et la Corée du Nord s’accordent pour la recherche des dépouilles de la guerre de Corée.

Après avoir signé le document, le président américain a déclaré avoir « développé un lien très spécial » avec son homologue.

« Je pense que notre relation avec la Corée du Nord et la péninsule coréenne va être très différente du passé », a-t-il déclaré.

En outre, Donald Trump a annoncé qu’il avait invité Kim Jong-un à venir à la Maison Blanche. «Nous allons nous rencontrer souvent», a-t-il précisé devant les caméras.

Commentaires

Top 48h

Haut