Société

Suite à un licenciement abusif: Deux journalistes à Dar Al Anwar entament une grève de la faim

Suite à un licenciement abusif de la part de l’administration de Dar El Anwar, deux confrères travaillant au service web de l’établissement, ont observé, hier, une grève de la faim.

Il s’agit, en effet, de Wafa Boujmil, journaliste-webmaster, qui travaille depuis un an au sein de l’établissement sans avoir un contrat. Les raisons de ce licenciement restent floues, d’autant plus que notre consœur donnait totale satisfaction à ses supérieurs. En plus, l’administration a récemment recruté un nouveau développeur web en guise de remplacement sous prétexte qu’il se prévaut de compétences par rapport à l’ancienne employée congédiée.
Quant à son collègue, Salah Jaâfar en l’occurrence, il est entré lui aussi en grève de la faim, d’abord, par solidarité avec Melle Wafa, ensuite pour protester contre son statut de contractuel SIVP qui dure depuis deux mois, après avoir exercé une année entière dans le noir. Tous deux ont occupé tout au long de la journée la salle d’attente, brandissant des pancartes qui donnent à lire : « nous camperons sur notre position, ou nous travaillons ou nous mourrons», « nous observerons la grève de la faim jusqu’à la régularisation de notre situation ».

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut