Tabarka et Aïn Draham se préparent pour l’arrivée de touristes tunisiens et étrangers

Tabarka

Les préparatifs s’accélèrent dans les villes de Tabarka et Aïn Draham au gouvernorat de Jendouba en préparation de l’arrivée de touristes tunisiens et étrangers à l’occasion des vacances d’hiver et des fêtes de fin d’année.

Situé au nord ouest du pays, à une vingtaine de kilomètre au sud de Tabarka, Ain Drahem est un lieu de villégiature privilégiée tout au long de l’année et plus particulièrement en hiver. Par ses maisons aux toits de tuiles rouges, par sa forêt dense de chênes-liège, sa richesse giboyeuse, notamment en sangliers, elle est appréciée en toutes saisons pour la chasse, la fraîcheur de son climat, les randonnées pédestres, équestres ou en VTT et le thermalisme.

Le commissariat régional au tourisme de Tabarka s’emploie, en coordination avec les unités hôtelières et touristiques de la région à garantir les bonnes conditions d’accueil et de séjour pour les touristes afin de réussir ce rendez-vous annuel qui connaît une grande affluence de visiteurs à la faveur des tarifs préférentiels proposés.

La région compte 29 unités hôtelières avec une capacité d’accueil totale estimée à 6270 lits, 10 restaurants touristiques, 5 centres de plongée, un terrain de golfe, un casino et un centre équestre. La région dispose, également, d’un aéroport international, d’un port de plaisance, de 3 centres de loisirs, d’un circuit touristique à l’intérieur des forêts et de 4 centres de quad.

Elle compte également 3 centres de thalassothérapie, une station de thermalisme, un train touristique, une base nautique, 3 centres de loisirs nautiques outre la réserve nationale d’El Feija, le musée de Chemtou et le site archéologique de Bulla Rejia.

Il existe dans la région 5 agences de voyages et 4 agences de location de voitures.

Source: TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut