Economie

Tourisme, où en sommes-nous aujourd’hui ?

Inévitablement, le 14 janvier et ses évènements se sont répercutés sur le tourisme tunisien et ses chiffres.

Ainsi, la fréquentation hôtelière a chuté de 43.2%, aucune région n’a échappé à la régression, le métier qui générait 400.000 emplois, souffre aujourd’hui de grands maux.

D’après le baromètre établi par le magasine spécialisé Tourisme info, la Tunisie a accusé une lourde baisse au niveau de ses entrées touristiques de 46.6% par rapport à la même période de l’année dernière (Février 2010), passant de 333.053 touristes en 2010 à 177.725 touristes en 2011.

Quand nos amis européens désertent le pays, enregistrant une régression de 43.3% pour les Français, de 41.3% pour les Allemands, de 52.6% pour les Anglais et de 15.7% pour les Italiens…, de l’autre côté, les Russes et les Grecs semblent aimer « les sensations fortes » et ont par conséquent enregistré à eux seuls et respectivement 9.9% et 16.1% d’augmentation en 2011.

Les écarts 2010-2011 par Nationalité

Source: Tourisme info, N°4/-2011

Les écarts 2010-2011 par région

Source: Tourisme info, N°4/-2011

Coup dur pour le remplissage des hôtels (2010-2011) :

Pour illustrer ce que nous venons de dire plus haut, nous avons mené quelques enquêtes qui nous ont conduit à ces chiffres… pour le moins, inquiétants :

Remplissage hôtels 2010-2011

Le tourisme qui représente 7% du PIB de la Tunisie,  implique d’autres domaines, comme l’agroalimentaire, le textile, l’animation et l’artisanat. Plusieurs milliers de familles vivent du tourisme en Tunisie.

Espérons qu’avec ces vacances de Mars, les tunisiens, échangeront leur maison contre un hôtel, histoire de changer d’air et de contribuer à booster le tourisme et l’économie tunisienne…

Le gouvernement travaille d’arrache pied afin de rétablir la sécurité avant l’été, d’ici là, nous attendrons le retour des touristes, amoureux de notre pays.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com