news

Troubles à la frontière tuniso-libyenne à la veille du Ramadan

Des réfugiés libyens ont endommagé, dimanche matin, des guérites de la police et de la douane tunisiennes au poste frontalier de Ras Jedir.

Selon des sources sécuritaires, ces incidents interviennent sur fond de mécontentement exprimé par certains réfugiés libyens qui tentaient de regagner leur pays, à la veille du Ramadan.

La lenteur enregistrée au niveau des procédures douanières qui a coïncidé avec le rythme élevé du mouvement de retour des réfugiés ont été à l’origine de ces troubles, indique la même source.

Selon des témoins oculaires, ces troubles sont dûs à une rumeur selon laquelle un ressortissant libyen aurait été agressé par des Tunisiens alors qu’il s’approvisionnait en carburant.

Un état de panique et de tension a été enregistré ce qui a poussé les autorités en place à fermer provisoirement le point de passage, celui-ci a été réouvert après la maîtrise de la situation.

Ces troubles ont suscité l’indignation des citoyens, notamment, les habitants de Ben Gardane qui ont fait part de leur étonnement à l’égard de ces agissements émanant d’un certain nombre de Libyens qui n’ont pas su apprécier à sa juste valeur la noble action humanitaire du peuple tunisien envers les réfugiés.

Par ailleurs, les habitants de cette région ont souligné la nécessité de lutter rigoureusement contre la contrebande des produits alimentaires subventionnés, qui ne cesse de s’amplifier ces derniers jours.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut