Trump continue sur sa lancée en défiant la Nation Arabe et les Nations Unies

Donald Trump a annoncé, à travers sa page Tweeter, qu’il était temps, après 52 ans de colonisation du Golan par Israël, de reconnaitre ces territoires comme territoires israéliens.

Trump a fait cette déclaration suite à la récente visite de son ministre des affaires étrangères à Tel Aviv.

Le gouvernement israélien s’est félicité de cette nouvelle décision de Trump, qui fait entrer les relations entre les deux pays, dans une nouvelle dynamique.

Les Nations Unies ont, de leur côté, assuré qu’ils ne reconnaissaient pas le Golan comme partie du territoire israélien et ne tenaient pas compte de la décision de Trump, mais privilégiaient les résolutions de l’ONU, concernant ce sujet.

Cliquez pour s'abonner à nos notifications