A la une

Vidéo: Poursuite du procès des martyrs et des blessés de la Révolution: Les prévenus rejettent les accusations

Le procès concernant les meurtres commis dans les gouvernorats du Grand-Tunis (Tunis, la Manouba, Ben Arous et L’Ariana), de Zaghouan, de Bizerte, de Nabeul, de Sousse et de Monastir, entre le 17 décembre 2010 et le 14 janvier 2011, a démarré ce matin, mercredi 21 décembre 2011, au Tribunal militaire de Tunis.

Selon notre correspondant, plus de 60 membres des familles des martyrs ont tenu à assister au procès, ce qui a poussé les autorités militaires à installer une grande tente équipée d’un écran pour la diffusion du procès.

A rappeler que 42 citoyens ont été tués par balles et 97 autres ont été blessés durant les émeutes qui ont accompagné la Révolution dans les gouvernorats précités.

Selon notre envoyé, les prévenus ont rejeté les accusations retenues à leur encontre, leurs avocats ont demandé le report du procès pour disposer de plus de temps pour étudier le dossier de l’affaire.

Rappelons que de hauts responsables du ministère de l’Intérieur sont impliqués dans cette affaire dont notamment Rafik Hadj kacem et Ahmed Friâa, deux ex-ministres de l’Intérieur, Adel Tiouiri, ancien chef des renseignements et Ali Seriati, ex-directeur de la sécurité présidentielle.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut