Tunisie: 14 barrages ont atteint leur capacité maximale de retenue

Près de 14 barrages sur un total de 34 ont atteint actuellement leur capacité d’absorption maximale en raison des fortes pluies enregistrées sur plusieurs régions, depuis la nuit du mardi, a déclaré M. Hédi Belhaj, directeur général des barrages et des grands ouvrages hydrauliques, au ministère de l’Agriculture et membre de la commission nationale de lutte contre les catastrophes.

Il s’agit des barrages de Joumine, Sejnene, Gamgoum Ghzala dans le gouvernorat de Bizerte, Kassab et Sidi El Barak dans le gouvernorat de Béja, Lakhmas, Siliana et Ermil dans le gouvernorat de Siliana, Bni Mchreg et Nabhana (gouvernorat de Zaghouan), Barbra et Bni Mtir (gouvernorat de Jendouba) et le barrage d’Ermal (gouvernorat de Sousse) à Bouficha.

«La situation actuelle des barrages est inquiétante mais non dangereuse», a avancé M. Belhaj, relevant que tous les barrages sont sous contrôle et que toutes les parties concernées suivent de près les informations portant sur l’évolution de la montée du niveau des eaux des barrages.

Le responsable a fait savoir que le seul barrage présentant actuellement des risques est celui de Joumine dans le gouvernorat de Bizerte, dans la mesure où les eaux qui seront évacuées de ce barrage se mélangeront à celles de «Oued Echiir» et risqueront de se déverser sur la zone industrielle de Mateur, a-t-il expliqué.

«Tous les efforts sont actuellement axés sur la ville de Mateur», a-t-il affirmé.

M. Belhaj a indiqué que les deux autres barrages qui devront être suivis de près sont ceux de Bouhertma dans le gouvernorat de Jendouba et ce, à partir de mercredi après-midi jusqu’à jeudi alors que Sidi Salem dans le gouvernorat de Béja, sera étroitement surveillé dès vendredi.

Source: TAP

Commentaires

Haut