Tunisie – A quoi joue Slim Khalbous ?

Le ministre de l’enseignement supérieur, Slim Khalbous semble plonger, de plus en plus profondément dans l’autisme et se renfermer dans sa bulle protectrice. Il n’a pas l’air de se rendre compte qu’il est en train de mettre le feu aux poudres dans le secteur universitaire.

Il va d’un pas sûr et sans témoigner de la moindre hésitation, vers une année universitaire blanche. Il s’est mis sur le dos les enseignants universitaires relevant du syndicat IJABA, qui viennent de bénéficier du soutien et de la solidarité de leurs collègues de la faculté des sciences de Tunis, selon un communiqué publié hier. Il a arrêté le versement des salaires de ces enseignants. Il a gagné, au passage, la haine et la révolte des étudiants menacés d’une année blanche et qui soutiennent franchement, leurs enseignants. Il a été, en grande partie, en cause de l’émigration de dizaines de milliers d’universitaires vers d’autres pays où ils sont reconnus à leur juste valeur…

Pendant ce temps, comme s’il n’y avait rien de particulier, il prend le temps de nommer des directeurs de centres de recherche, cinq nouvelles nominations signées ce jeudi, qui viennent s’ajouter à celles des directeurs des écoles d’ingénieurs.

Certaines sources, proches des sphères de l’université, expliquent ces nominations par le fait que Khalbous est en train de placer ses hommes à la tête de certaines institutions universitaires, en vue de s’assurer leur soutien, pour faire passer son agenda dont nul, jusqu’à présent, ne sais rien.

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com