Tunisie – Abbou : « Oui, les LPR sont un des mécanismes du gouvernement » !

C’était au cours d’un meeting populaire tenu par le CpR à Sfax, à l’occasion de l’inauguration du bureau local du parti à Sakiet Ezzit. Le secrétaire général du Congrès pour la République Mohamed Abbou a déclaré que les ligues de protection de la Révolution sont la conscience de la révolution et l’un des mécanismes de pression du gouvernement pour lutter contre le retour de la tyrannie.

Selon lui, la dissolution des LPR constituerait une violation des principes des droits de l’homme, car ceux qui obtiendraient sa dissolution à cause de ses actes de violence pourraient revendiquer le départ d’autres groupes à cause de leur pratique de la violence.

Selon Monsieur Abbou, la pratique de la violence fait partie de la pratique des droits de l’homme, et il ne faudrait ni la condamner, ni la combattre !

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut