Politique

Tunisie: Abdelkarim Harrouni: Le “groupe des 100” n’est pas un parti dans le parti

Tunisie: Abdelkarim Harrouni: Le “groupe des 100” n’est pas un parti dans le parti

Le président du conseil de la Choura, Abdelkarim Harouni a estimé que « le groupe des 100 » ne formait pas une opposition à l’intérieur du Mouvement. Il s’agirait, d’après lui, d’une simple divergence de point de vue au sein du parti et non d’un mouvement interne contre son président Rached Ghannouchi.

Emettant certaines réserves quant à l’utilisation d’expression « groupe des 100 », Harouni a affirmé que le Mouvement Ennahdha était un parti démocratique où les instituions ne sont pas qu’une façade. Il a, dans ce sens, expliqué que lors du choix du nouveau bureau exécutif, certains membres du conseil de la Choura ont voté pour des personnes faisant partie des signataires de la pétition contre un nouveau mandat à Rached Ghannouchi.

Il a également souligné que même les membres, n’ayant pas réussi à obtenir le nombre de voix exigé par le règlement intérieur, ont été proposés par le président du parti, Rached Ghannouchi, qui a essayé de placer au conseil de la Choura, une liste de 30 personnes qui représentent les différents courants au sein du parti.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut