Tunisie – Abir Moussi a fait perdre la tête à Bhiri qui n’arrête plus de faire des révélations accablantes !

Le président du bloc Ennahdha à l’ARP, Noureddine Bhiri est résolument lancé dans sa guéguerre contre Abir Moussi, la présidente du bloc PDL.

Il a déclaré, dans un post publié sur sa page Facebook, que Moussi a mal choisi le moment de s’attaquer à Rached Ghannouchi, en faisant campagne pour sa destitution (NDLR), puisqu’elle a lancé son assaut contre lui, alors que les tunisiens commémorent la Révolution. Il a ajouté qu’elle a mal fait, puisque Ghannouchi est, aux yeux des tunisiens, un des principaux acquis de la révolution du 14 janvier et qu’il incarne « l’Etat des révolutionnaires ».

Il semble que la haine, mais, surtout, le désarroi, empêchent les islamistes de raisonner, comme ils avaient l’habitude de le faire, avant d’entreprendre le moindre geste, ou de prononcer le moindre mot. En effet, en lançant cette « contre offensive » contre Abir Moussi, Bhiri, étranglé par la haine, comme il en a fait la preuve, vendredi dernier, en assurant « qu’Ennahdha restera comme une épine en travers de la gorge de tous ceux qui aiment la Tunisie », a, encore, gaffé aujourd’hui, en affirmant que les tunisiens commémorent leur révolution, demain, 14 janvier, ce qui ne va pas plaire aux citoyens de Sidi Bouzid et de Kasserine, pour lesquels la vraie révolution doit se fêter le 17 décembre, date de l’auto immolation de Bouazizi.

Il s’est complètement emmêlé les pinceaux en affirmant que le Cheikh Ghannouchi est un des principaux acquis de la révolution  qui incarne l’Etat révolutionnaire. Car il a oublié qu’officiellement, Ennahdha n’a pas participé à la révolution, selon leurs dires, ce qui fait qu’aucun d’entre eux ne peut aspirer à en devenir le symbole, à moins qu’il reconnaisse qu’elle y était pour beaucoup, comme çà semble le démanger de le déclarer. Auquel cas, il conforterait la position de Moussi qui considère les événements de janvier 2011, comme un coup d’Etat mené par les frères musulmans pour s’emparer du pouvoir, avec la complicité des puissances étrangères !

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut