Politique

Tunisie: Abir Moussi “Le bureau du Parlement soutient la violence et lui fournit les moyens pour subsister”

Tunisie: Abir Moussi “Le bureau du Parlement soutient la violence et lui fournit les moyens pour subsister”

Le bureau du Parlement a refusé, lors de sa réunion du 22 octobre 2020 de condamner la violence physique et verbale perpétrée contre certains représentants du peuple, tels que Abir Moussi, Mustafa Ben Ahmed et Samira Sayhi, par le président du bloc Al Karama, Seif Eddine Makhlouf.

Plus encore, le bureau a décidé qu’une nouvelle commission allait être créée pour enquêter sur « la violence exercée sur les députés de la coalition Al Karama » d’après les déclarations de Abir Moussi.

Le PDL a publié une vidéo qui dénonce cette décision, rappelant les atteintes à l’honneurs subies par Abir Moussi et le jet d’une bouteille d’eau sur Samira Sayhi, sans compter la violence verbale à l’encontre de Mustafa Ben Ahmed.

La présidente du PDL a également dénoncé « le silence de certains députés progressistes face à cette mascarade », notamment Samia Abbou, présente lors de la réunion d’hier.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut