Tunisie: Abir Moussi: Le comportement de Bochra Bel Haj Hmida n’est digne ni d’une avocate ni d’une militante des droits de l’Homme

Tunisie: Abir Moussi: Le comportement de Bochra Bel Haj Hmida n’est digne ni d’une avocate ni d’une militante des droits de l’Homme

Dans une vidéo publiée sur sa page officielle le 30 septembre 2020, la présidente du parti PDL Abir Moussi a dénoncé les propos diffamatoires lancés par Bochra Bel Haj Hmida à son égard et à l’égard de son mari.

En effet, sur un plateau radio, Bel haj Hmida a déclaré que le mari de Abir Moussi aurait utilisé un faux profil pour la dénigrer.

Une affaire qui vire au harcèlement ?

Dénonçant le fait que Bel Haj Hmida se soit dirigée vers le ministère de l’Intérieur, La députée a expliqué qu’il y avait des institutions spécialisées dans la cybercriminalité, qui peuvent connaitre avec précision l’adresse IP à partir de laquelle l’information a été envoyée.

Elle a estimé, par conséquent, que le recours au ministère de l’Intérieur n’avait d’autre but que de harceler son mari sur son lieu de travail et par là même d’atteindre Moussi dans sa vie conjugale et familiale.

Abir Moussi a, par ailleurs, souligné que Bochra Bel Hadj Hmida avait lancé ces accusations sans avoir la moindre preuve concrète, un comportement qui, selon la députée n’est digne ni d’une avocate ni d’une militante des droits de l’Homme.

 

 

 

 

 

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut