Societe

Tunisie- Affaire de l’école coranique : Outre le viol, les enfants étaient obligés de manger des aliments périmés

Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi, 5 février 2019, la présidente de l’Instance nationale de lutte contre la traite des personnes, Raoudha Laabidi a indiqué qu’outre le viol et la maltraitance des enfants trouvés à l’école coranique de Regueb, ceux-ci  étaient forcés de consommer des aliments périmés pour soi-disant renforcer leur immunité ou « lutter contre soi ».

Par conséquent, ces enfants souffrent de plusieurs maladies et n’ont jamais été soignés.

Notons qu’une session sera organisée mercredi, pour auditionner le ministre des Affaires religieuses concernant cette école coranique.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut