Societe

Tunisie –  Affaire des gilets rouges de Sfax, ou quand l’Etat cherche désespérément un responsable pour d’éventuels mouvements sociaux attendus

L’annonce a été faite hier jeudi, 13 décembre en grande fanfare. Ils ont « démasqué » un homme d’affaires qui avait stocké quelques milliers de gilets rouges et jaunes à Sfax, qu’il allait, « certainement » distribuer aux fauteurs de troubles, pour manifester contre le gouvernement.

Finalement, ceux-là mêmes qui criaient victoire hier, faisaient plutôt profil bas ce vendredi matin, quand ils apprirent, suite à l’enquête, qu’il s’agissait d’une commande faite par l’importateur en question, depuis plusieurs mois et que cette « marchandise » avait été débarquée au port de Sfax depuis plus de trois mois, soit bien avant que l’histoire des gilets jaunes ne commence en France.

Par ailleurs, l’enquête a affirmé que l’homme d’affaires s’est acquitté de toutes les démarches administratives et financières et qu’il a reçu toutes les autorisations pour faire rentrer ce produit au pays. Sachant que ces gilets lui avaient été commandés par des sociétés pétrolières et autres dont les ouvriers sont dans l’obligation de porter et où la couleur varie selon le poste.

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com