Tunisie – Affaire du viol : Le ministère de la justice critique les médias et la société civile

Après le tollé qui en a résulté, Faouzi Jaballah, chargé de mission au cabinet du ministère de la justice, a fait des déclarations sur l’affaire de la jeune  fille violée par deux policiers et comparue hier 26 septembre en tant qu’accusée dans une affaire d’atteinte à la pudeur.

Il s’étonne dans cette déclaration que la société civile, médias en tête, se soit immiscée dans ce dossier sans avoir connaissance du contenu du dossier.

Il a ajouté que « la justice se base sur des faits et que les juges ont des dossiers qu’ils examinent et sur lesquels leurs verdicts seront basés », Faouzi Jaballah a aussi  indiqué que les premiers résultats de l’expertise confirment, à priori, le viol.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut