Monde

Tunisie – Affaire Jamel Khashoggi : Riyad répond aux menaces de Trump, soutenu par quatre pays arabes

Suite à la disparition du journaliste saoudien dissident, Jamel Kahshoggi, lors de sa visite au consulat de son pays en Turquie, Ankara et plusieurs pays occidentaux, dont les USA, ont pointé du doigt les services sécuritaires saoudiens, les accusant d’avoir torturé, tué, puis découpé le corps du dissident saoudien avant de s’en débarrasser.

Suite à ces faits, le résident américain Donald Trump a proféré des menaces à l’encontre de Riyad, si jamais la thèse de l’assassinat venait à se confirmer.

Riyad a, immédiatement, réagi à ces menaces en annonçant, par la voie de son ministère des affaires étrangères, que le Royaume répondra à la moindre action punitive et à la moindre sanction, par des actions bien plus graves.

Dans ce duel opposant Ankara, soutenue par des pays occidentaux, au Royaume Saoudien, ce dernier a reçu le soutien inconditionnel de quatre nations arabes, à savoir, Le Bahreïn, Les Emirats Arabes Unis, le Yémen et la Palestine.

Commentaires

Haut