Economie

Tunisie: Aggravation du déficit de la balance alimentaire

Le déficit de la balance alimentaire s’est accru à 253,4 millions de dinars de janvier à mars 2011, contre 55,5 millions de dinars au premier trimestre 2010 (+ 197,9 millions de dinars-MD-).

Le taux de couverture a chuté de 87,9% à 64,1% entre 2010 et 2011, alors qu’il était de l’ordre de 122,7 % en 2009, selon les données publiées par l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) dans son journal hebdomadaire “Al Falah”. Cette baisse s’explique par une augmentation des importations agricoles de 53,3% alors que le taux de croissance des exportations n’a pas dépassé 11,7%.

La hausse de la valeur des importations alimentaires est due au renchérissement des prix des produits de 24,8%. Une flambée des prix qui dépasse les 100% a même été enregistrée pour deux produits de base : le sucre et le blé (dur et tendre). Pour ce qui est du sucre, 131 mille tonnes d’une valeur de 152,1 MD ont été importées au cours du premier trimestre de l’année 2011. A noter que le Tunisien consomme, annuellement, 35 kilogrammes de sucre.

S’agissant des achats de blé dur de l’extérieur, ils ont atteint 175,8 mille tonnes pour une valeur de 92,5 MD, tandis que les importations de blé tendre ont atteint 195,36 mille tonnes d’une valeur de 93,3 MD. Les importations des huiles végétales se sont élevées à 68,5 mille tonnes (116,9 MD).

En ce qui concerne les exportations, celles des produits de mer ont progressé à 5 mille tonnes, pour une valeur de 17 MD alors que les exportations des conserves de tomate également, estimées à 5 mille tonnes, sont évaluées à 16 MD.

Les exportations de l’huile de soja ont marqué un bond de 83,3 %, elles sont destinées, essentiellement, au Maroc et à l’Algérie et celles des dattes se sont montées à 45 millions de dinars.

Source : TAP

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut