Politique

Tunisie: Ali Laarayed reconnaît avoir rencontré un terroriste … pour la bonne cause

Le dirigeant du parti Ennahdha et ancien ministre de l’Intérieur, Ali Laarayedh, a reconnu avoir rencontré un terroriste alors qu’il était en détention pour une affaire de terrorisme, niant que cette rencontre soit secrète.

Dans un post, jeudi, sur sa page Facebook, Ali Laarayedh a écrit que  l’intention derrière la diffusion de sa rencontre qualifiée de “secrète” avec un homme accusé dans une affaire de terrorisme, alors qu’il était ministre de l’Intérieur, vise à lier son et celui d’Ennahdha qu’il représente, au terrorisme.

Rappelant les circonstances de cette rencontre, Ali Laarayedh a affirmé que ce sont les sécuritaires qui l’ont informé qu’un détenu a posé comme condition pour faire des révélations, la présence du ministre de l’Intérieur lors de l’interrogatoire.

Il a souligné que la rencontre s’est faite en présence de cadres sécuritaires et qu’il n’ya pas eu d’interrogatoire en sa présence, précisant qu’il a exhorté le détenu à coopérer avec les sécuritaires pour son bien et celui du pays.

Laayaredh a rappelé qu’il a, tout au long de son passage au ministère de l’Intérieur, œuvré à mobiliser tous les moyens au profit de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme en faisant de la prévention, en dévoilant les crimes terroristes et en traquant leurs auteurs.

Il a mis en garde contre les tentatives d’influencer la justice et de porter atteinte au moral des sécuritaires en dépit des sacrifices qu’ils ont consenti.

On rappelle que le terroriste en question est impliqué dans l’affaire de l’assassinat de Chokri Belaïd en cours de jugement devant la justice tunisienne.

Des dirigeants du Front populaire ont accusé Ali Laarayedh d’avoir dissimulé la rencontre avec ce terroriste et par ce fait d’avoir tu des données relatives à l’assassinat de Chokri Belaïd.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut