Tunisie – Ali Larayedh : Les hommes armés du Chaâmbi et de Fernana relèvent d’Al Qaïda

Ali Laarayedh, le ministre de l’intérieur,  a déclaré lors de la conférence de presse tenue dans la caserne de la garde nationale à l’Aouina ce vendredi 21 décembre, qu’une cellule  d’Al-Qaïda  baptisée : “les milices de Okba Ibn Nafaa en Tunisie” a été démantelée.

Cette cellule avait pour but l’installation d’une branche d’AQMI en Tunisie.  Les objectifs de cette branche étant d’imposer par la force  la chariaâ dans le pays, avec recours au Djihad et aux armes.

Ces groupes de terroristes se cachaient depuis des semaines dans les montagnes de Chaâmbi et Aïn Draham.

Le groupe de Jendouba était en voie de se transférer en Algérie, alors que celui de Kasserine projetait d’accomplir des « opérations » sur le sol tunisien.

Larayedh a indiqué que la plupart de ces terroristes sont originaires du gouvernorat de Kasserine et ils sont connus pour leurs activités au sein d’Anssar Achariaâ.

Ces individus se sont entrainés au maniement des armes en Algérie et en Libye et sont liés aux événements qu’avait connus la Tunisie à Rouhia et Bir Ali Ben Khelifa.

Ils affinaient en Tunisie  leur entrainement, à utiliser les armes et fabriquer  des bombes. Les forces spéciales de l’ordre ont confisqué des pistolets, des balles, des plans et des jumelles à usage militaire, des codes déchiffrés, des tenues militaires et des armes blanches.

Le ministre a déclaré que “les formateurs” de ces groupes sont algériens et en lien direct avec l’un des « Emirs »  d’Al Qaida, Mossab Abdelwadoud.

Le ministère a dévoilé l’identité de la majorité de ces individus, sachant que 16 personnes ont été arrêtées et 18 autres sont activement recherchées.

Les opérations sont toujours en cours à Jbel Chaâmbi.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com