Tunisie – Ali Larayedh persiste à vouloir «blanchir» les LPR

Le chef du gouvernement Ali Laarayedh a indiqué dans une interview accordée à France 24 être disposé à comparaitre devant la justice concernant l’affaire de l’assassinat de Chokri Belaid. Il a précisé dans ce sens que le tueur est encore en état de fuite.

Ali Laarayedh a estimé par ailleurs que la question des ligues de protection de la révolution a été amplifiée surtout que ces dernières disposent d’une autorisation. « Par contre si une association transgresse la loi, je suis pour sa dissolution », a-t-il ajouté.

Au sujet des dernières nominations au sein du ministère de l’intérieur, Ali Laarayedh a assuré qu’elles ont été effectuées sur la base de la compétence et de l’intégrité.

Lors de cette même interview, le chef du gouvernement a approuvé sur la proposition de Kais Said qui suggère une réconciliation judiciaire avec les hommes d’affaires interdits de voyage et ce dans le cadre de la justice transitionnelle.

Commentaires

Haut