Tunisie: Ali Seriati en réanimation à cause de sa détention avec 10 prisonniers à El Mornaguia

Aussitôt son transfert de la caserne d’El Aouina où il a été détenu depuis son arrestation le 14 janvier 2011 effectué, la santé d’Ali Seriati, ancien directeur général de la garde présidentielle s’est détériorée et a été transféré à l’hôpital militaire de Tunis et hospitalisé pendant 2 jours à l’unité de surveillance continue.

Le journal « Assabah Al Ousbouï », a rapporté selon le témoignage de Youssef, le frère de Seriati, qu’il était détenu dans une cellule privée à la caserne d’El Aouina et qu’il avait l’habitude depuis une année et demi à pratiquer du sport et de lire des livres. Mais son transfert dimanche 24 juin 2012, à la prison d’El Mornaguia a renversé le rythme de sa vie.

Son frère a déclaré qu’il a été emprisonné dans une cellule avec 10 détenus parmi eux Adel Tiouiri, l’ex-directeur général de la Sûreté nationale, Jalel Boudriga, l’ancien directeur général des Brigades de l’ordre public (police anti-émeutes) et Lotfi Zouaoui, l’ancien directeur général de la Sécurité publique.

Ali Seriati n’a pas pu supporter cette expérience collective surtout qu’il existe la climatisation et une télé, deux appareils que Seriati avait refusé à la caserne d’El Aouina.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut