Tunisie – ANC : Al Moubadara boycotte la séance plénière

Le parti Al Moubadra, dont le fondateur n’est autre que Kamel Morjane, ancien ministre sous Ben Ali, a boycotté la séance plénière de ce mardi 27 novembre, programmée pour étudier et valider des articles du projet de loi sur l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE). Les deux seuls députés du parti présents cette matinée, en l’occurrence, Mohamed Karim Krifa et Amira Marzouk, n’ont pas assisté à la séance. Les autres députés d’Al Moubadara étant en mission à l’étranger.

Ce geste est venu en signe de protestation contre le contenu du septième point de l’article 7 (décidément, le chiffre sept, encore et toujours) de ce projet de loi qui interdit aux ex-RCDistes ayant occupé des postes de responsabilité au sein des structures du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) de présenter leur candidature à l’ISIE.
Les députés considèrent cette mesure comme une punition collective intolérable anticipant le processus de la justice transitionnelle. Ils ont fait allusion au lien entre cet article et le projet de loi de la “protection de la révolution” proposé la semaine dernière par le bloc parlementaire d’Ennahdha et soutenu par d’autres groupes.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut