Politique

Tunisie: Apparition des premières dissensions au Front populaire après la proposition de Mongi Rahoui comme candidat par le Watad

Le dirigeant au Front populaire, Jilani Hammami a estimé que la proposition du Parti démocratique national uni (Watad), de faire de Mongi Rahoui, le candidature à l’élection présidentielle du Front populaire  était “surprenante” et allait “à l’encontre de la démarche générale au sein du Front.

Hammami a déclaré mardi, que la tendance générale au sein du Front populaire, comprenant un certain nombre de partis de gauche, dont le Watad, obligeait que toutes les propositions soient soumises au Conseil central du Front pour y  statuer avant d’annoncer le nom du candidat officiel, a rapporté l’agence TAP.

Il a souligné que ce qui a été fait par le parti Watad était “une conduite inappropriée et une action d’anticipation qui n’est pas nécessaire”, soulignant que cela sera finalement décidé par le Conseil central du Front qui choisira un candidat et l’annoncera publiquement.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com