Politique

Tunisie: Après la polémique sur le coup d’état, Ali Bennour placé sous protection sécuritaire

Le député démissionnaire du parti Afek Tounes, Ali Bennour, a été informé par les unités sécuritaires des menaces pouvant mettre sa vie et celle de sa famille en péril et de ce fait a été mis sous protection rapprochée, apprend-t-on vendredi.

Dans un post sur sa page Facebook, la députée Hajer Ben Cheik, a fait assumer à  Imed Daimi la responsabilité de cette situation en ayant appelé, indirectement, à tuer Ali Bennour.

On rappelle que le député Ali Bennour a parlé implicitement d’un coup d’Etat militaire pour parer à la situation compliquée que traverse le pays.

Un appel pour lequel il s’est excusé verbalement auprès du président de la République, Béji Caïd Essebsi, lors d’une rencontre à Monastir, à l’occasion de la célébration du décès de Habib Bourguiba.

Pour sa part, le député du parti Tounes Al Irada, Imed Dami, a demandé au cours d’une intervention à l’ARP, retransmise par la télévision, à ce que tous ceux qui ont appelé à un coup d’état soient pendus en public.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Haut