Politique

Tunisie: Après les résultats de la plénière de retrait de confiance, Samir Dilou estime nécessaire de réformer le travail du Parlement

Dans une déclaration après l’abandon de la motion de défiance contre le président du Parlement, Rached Ghannouchi, le député et dirigeant au sein du mouvement Ennahdha, Samir Dilou a souligné la nécessité pour le Parlement de revoir son fonctionnement, en déclarant: “Si le Parlement continue de travailler de cette manière, le peuple nous retirera toute confiance”

Il a reconnu jeudi, qu’il y avait une scission au Parlement qui l’empêchait de travailler, indiquant notamment l’utilisation de la “majorité au bureau du Parlement de manière arbitraire dans de nombreux cas …”.

Dilou a répondu concernant la possibilité de la démission de Ghannouchi de la présidence du Parlement en disant que “la démission de Ghannouchi se fera dans un seul cas, quand il y aura une appréciation au sein d’Ennahdha qu’il n’y a pas d’autre solution “.

Dans un contexte connexe, Dilou a souligné la nécessité d’un renouveau au sein du mouvement d’ Ennahdha, en disant: “Qu’on le veuille ou pas, le mouvement doit se renouveler … et il y aura une opportunité pour cela au prochain Congrès.”

Il a souligné la nécessité pour le mouvement d’aller vers “la jeunesse et la féminisation”, afin d’être un “parti moderne”.

“Le mouvement Ennahdha doit mener des autocritiques et des révisions en matière de gouvernance et de démocratie interne …”, a-t-il souligné.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut