Societe

Tunisie : AQMI se lave les mains des attentats de Châambi

aqmiSon nom n’a cessé de refaire surface tout au long de ses dernières semaines. Pointée pour ses liens avec l’organisation, désormais, terroristes Ansar Chariâa et accusée en premier lieu des attentats terroristes de Châambi, la nébuleuse islamiste d’Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) s’en est lavée les mains.

Dans un message adressé au mouvement Ennahdha et succédant à la classification par le gouvernement tunisien d’Ansar Chariâa organisation terroriste, AQMI a tenu à se défendre de tout lien et de toute implication dans les attentats de Châambi. Assurant recevoir ses instructions de son chef Aymen al-Zouahiri, la nébuleuse a indiqué avoir eu comme préconisation de soutenir les pays du printemps arabe dans leur quête post révolutionnaire pour l’instauration de la chariâa.

Par ailleurs, AQMI a souligné se garder le droit de riposter à toute attaque…

Commentaires

Haut