news

Tunisie-ARP: L’UGTT condamne l’intensification des violences verbales et physiques

Tunisie-ARP: L’UGTT condamne l’intensification des violences verbales et physiques

Le Bureau exécutif national de l’UGTT a dénoncé, dans un communiqué rendu public le 27 janvier 2021, l’aggravation de la violence verbale et physique sous le dôme de l’Assemblée des Représentants du Peuple.

Il a, en effet, déjà dénoncé ces déviations dangereuses et a appelé le Président de l’ARP et tous les députés à prendre des mesures juridiques pour arrêter la vague de violence et lutter contre le discours haineux de la Coalition Al Karama à l’encontre de ses opposants dont des députés, des professionnels des médias et des syndicalistes .

Après le visionnage de la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, documentant l’agression « brutale » et « flagrante » perpétrée par le chef du « bloc terroriste » contre la chef du Parti Destourien Libre (PDL), le bureau exécutif a condamné l’agression à répétition subie par celle-ci et  par de nombreux députés sous le silence ou même la complicité de la présidence du Parlement et quelques blocs au pouvoir, délibérément arrangés entre la victime et le bourreau.

Il a également mis en garde contre le rôle milicien de ce bloc terroriste, qui a lancé des piques contre les syndicalistes, lors de la séance de l’adoption du remaniement.

En outre, le bureau a tenu la présidence de l’ARP et le mouvement Ennahdha pour  responsables de la détérioration de la situation, non seulement au sein du Parlement mais aussi dans tout le pays, appelant tous les députés libres à réagir efficacement.

L’UGTT a rappelé au Président du Parlement la correspondance qu’il lui a été adressée concernant l’ampleur des violences commises par le bloc terroriste, faussement appelé «Coalition Al Karama». Estimant que se soustraire à la rhétorique incendiaire ne suffit pas pour éluder la responsabilité constitutionnelle.

De ce fait, il a appelé le président du Parlement à condamner ce discours et à prendre des mesures constitutionnelles à son encontre afin d’épargner le pays des tragédies d’incitation à la violence, d’autant plus que nous sommes à quelques jours de la commémoration de l’assassinat du martyr Chokri Belaid.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut