Tunisie : ARP : Quel est le mystère derrière les butons de vote défaillants ?

Plusieurs boutons de vote mis à la disposition des députés à l’ARP se sont avérés, aujourd’hui, défaillants. Ce qui a suscité des questions du genre, comment se fait-il qu’une institution qui se veut le symbole du pouvoir, jouissant de de 44 millions de dinars de budget annuel, se retrouve avec cette panne, qui laisserait croire que cette institution n’a pas les moyens de payer les services d’une entreprise de maintenance qui ne coûterait rien du tout relativement à l’investissement consenti au départ.

Ce défaut a obligé plusieurs députés à voter à la main levée, dans une scène moyenâgeuse, donnant une image archaïque et rétrograde des institutions du pays. Une scène qui déteint sur tous les secteurs du pays, à commencer par l’attraction d’éventuels investisseurs qui seraient surement découragés de voir comme fonctionne l’institution la plus puissante du pays. Ils auront un avant goût assez précis de ce qui les attend au niveau des administrations.

Il faut croire que l’image du pays est le dernier souci des honorables hommes politiques du pays dont les actions versent dans la combine et toute sorte de trafic de bas étage. A l’ARP on se fiche, apparemment, de l’image du pays et on fait exprès de « saboter » certains boutons de vote. Pourquoi donc ?

La réponse est évidente, quand on se rappelle la position de 9alb Tounes, par exemple, par rapport au vote de confiance au gouvernement Fakhfekh. En effet, n’ont-ils pas promis de ne pas voter la confiance, sauf s’il s’avère que le gouvernement manquerait de voix. Auquel cas, ils ont promis de lui accorder juste le nombre de voix qu’il faut pour qu’il passe.

Or, comment allaient-ils savoir qu’il manque des voix et comment peuvent-ils deviner le nombre de voix requises ? C’est alors que la « panne des boutons » s’explique. Car elle semble avoir été provoquée pour permettre un vote en deux temps. Un premier mi temps où tout le monde voterait électroniquement. Puis, suite un rapide décompte, on pourrait arrondir le total des voix, en passant au vote à la main levée, à cause de la panne “providentielle”.

Ce qui arrange tout le monde, 9alb Tounes en premier. Cette opération devant se faire dans l’urgence, elle va lui permettre de négocier dur comme fer afin de se conformer aux désirs des parrains du gouvernement.

Que se passe-t-il en Tunisie?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous!

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter

Copyright © 2020 Tunisie Numerique

Haut